AMI-SPORTIF

Rétro sport : Gadji Celi, l’emblématique capitaine ivoirien !

 News

Rétro sport : Gadji Celi, l’emblématique capitaine ivoirien !

Rétro sport : Gadji Celi, l’emblématique capitaine ivoirien !
mars 11
10:54 2017

Gadji Celi est l’un des footballeurs les plus emblématiques que la Côte d’Ivoire ait connu. Retour sur la carrière de l’ancien joueur de l’Asec Mimosas devenu aujourd’hui un artiste-chanteur accompli.

S’il connaît aujourd’hui un immense succès en tant que chanteur, Gadji Celi s’est aussi illustré de plus belle durant sa carrière de footballeur.

Enfance et début de carrière 

Né le 1er mai 1961 à Abidjan, Gadji Celi Saint-Joseph découvre très jeune ou football dans la commune de Koumassi où il réside avec ses parents. En 1980, Gadji signe au Stade d’Abidjan avant de poser ses valises à l’Asec Mimosas. Avec les deux formations, il remporte deux titres de champion de Côte d’Ivoire (1981 et 1984), une Coupe de l’Union des Fédérations Ouest-Africaines (1981) et une Coupe FHB (1984).

Un retour fracassant à l’Asec

En 1986, “Joe” qui quitte la Côte d’Ivoire pour la France et le FC Sète (France) puis rentre au bercail trois ans plus tard, en novembre 1989, pour s’engager avec l’Asec Mimosas à la demande de Me Roger Ouegnin qui vient de prendre les rênes du club. Gadji Celi s’impose.

Joueur talentueux réputé pour sa capacité de meneur d’hommes et son esprit rassembleur, il sert d’intermédiaire entre son entraîneur Philippe Troussier, ses coéquipiers et ses dirigeants.

Avec l’Asec Mimosas une nouvelle fosi, Gadji devient quatre fois de suite champion de Côte d’Ivoire (1990, 1991, 1992 et 1993) puis remporte une Coupe nationale (1990), une Coupe de l’UFOA (1990) et une Coupe Félix Houphouët-Boigny ou Supercoupe de Côte d’Ivoire (1990).

Premier capitaine ivoirien souverain d’une CAN

En sélection ivoirienne, Gadji Celi connaît aussi du succès. Vainqueur de la CAN 1992 au Sénégal,  il devient le premier capitaine ivoirien à brandir le trophée. L’artiste est imité 23 ans plus tard par Yaya Touré quand la Côte d’Ivoire épingle un second titre continental à son palmarès.

En 1993, Gadji Celi est contraint de mettre un terme définitif à sa carrière à cause d’une douleur récalcitrante à une cheville. L’année précédente,  il avait atteint la finale de la C1 perdue face au WAC Casablanca.

Reconversion réussie dans la musique

Fini les pelouses, Gadji Celi se consacre désormais à son autre passion qu’est la musique. Il connaît un immense succès grace notamment à ses titres “Allez les Eléphants” dans les années 1980, “Rassemblement” (1992), “Affaires de femmes”(1996), “Femme de feu” (2000) Ou encore “Accra” 2008.

Fondateur de l’UNARTCI (Union Nationale des Artistes de Côte d’Ivoire), qui défend les intérêts des artistes, il a occupé de 2009 à 2011, la tête du Conseil d’Administration du Bureau Ivoirien des Droits d’Auteur (Burida).

Gadji Celi, le footballeur-chanteur, a réussi ses deux carrières. C’est bien le cas de le dire.

 

ami-sportif.ci

 

Source : site officiel de l’Asec Mimosas

Laissez un commentaire

Rechercher

Parole d’un sportif

" Le succès ne s'imite pas, il se crée."
Luis Fernandez.


Côte d’Ivoire LIGUE 1 (2018 – 2019)



  • # Équipe J DIFF PTS
    1 SOA 17 +12 38
    2 SAN PEDRO 17 +8 30
    3 RACING 17 +9 29
    4 BOUAKE 17 +4 28
    5 AFAD 17 +1 25
    6 ASEC 16 +4 24
    7 GAGNOA 17 -1 23
    8 AFRICA 17 -5 23
    9 TANDA 17 -2 21
    10 BASSAM 17 -3 21
    11 ASI 17 -3 19
    12 LYS 17 -2 18
    13 WAC 16 -3 13
    14 MOOSSOU 17 -19 8

    Ligue 1 : 17e journée



  • ASEC 0-0 GAGNOA
    WAC 0-0 BASSAM
    ASI 0-0 SOA
    BOUAKE 1-1 RACING
    MOOSSOU 0-1 AFAD
    SAN PEDRO 1-0 LYS
    TANDA 0-1 AFRICA

    Ligue1 : 18e journée



  •   -  
    -
    -
    -
    -
    -
    -

Newsletter

FreeCurrencyRates.com

Retrouvez-nous sur facebook