AMI-SPORTIF

Athlétisme : la Franco-ivoirienne Floria Gueï fait son bilan 2017

Athlétisme : la Franco-ivoirienne Floria Gueï fait son bilan 2017

Athlétisme : la Franco-ivoirienne Floria Gueï fait son bilan 2017
décembre 26
12:32 2017

Le 4 mars 2017, en 51’’90 – nouveau record personnel – Floria Gueï débutait l’année à merveille en décrochant le titre de championne d’Europe en salle du 400m. La suite, pour elle, aurait alors dû s’écrire à Londres au mois d’août, lors des Championnats du monde. Las, pour raison médicale, la Nantaise a dû renoncer à cette compétition et écourtée une saison finalement très frustrante. Invitée aux Etoiles du Sport, la sprinteuse a pris le temps de revenir sur un millésime 2017 qu’elle espérait meilleur. Sans oublier d’évoquer la retraite d’Usain Bolt et le dopage, toujours aussi d’actualité.  

Floria, quel bilan faites-vous de votre année 2017 ?

C’est un bilan nuancé car mon objectif hivernal avait été atteint avec mon premier titre de championne d’Europe en salle. A ce niveau-là, je suis vraiment satisfaite. Malheureusement, mon été a été beaucoup plus compliqué en raison de quelques pépins physiques. J’ai eu un kyste bénin, j’ai dû me faire opérer au plus mauvais moment, en pleine saison, juste avant les Championnats du monde à Londres. Cela a été un vrai crève-cœur mais je n’avais pas le choix. Donc pour résumer, j’ai vécu une super année en salle et en extérieur, cela a été très frustrant car je n’ai jamais pu m’exprimer vraiment.

Avez-vous l’impression d’avoir perdu une année ?

Non, parce qu’il y a quand même eu ce très bel hiver, ce qui n’est pas rien. Je m’étais fixée comme objectif de décrocher ce titre européen en salle et j’ai réussi. Cela prouve que ma progression reste linéaire depuis que j’ai eu ce déclic en 2014 (championne d’Europe du relais 4x400m). Je veux essayer de tirer du positif de cette frustration ressentie cette année. Il faut vraiment que je profite des moments où je suis en pleine capacité de mes moyens pour prendre du plaisir.

Vous évoquez 2014 et cet incroyable dernier relais de votre part pour remporter le titre de championne d’Europe du 4x400m. Cela vous pèse-t-il finalement que les gens ne gardent que ce souvenir en mémoire de vous pour l’instant ?

En fait, je me dis que pour ceux qui ne suivent pas l’athlétisme de près, je comprends tout à fait que ce moment soit le plus marquant. Cela ne m’ennuie pas car cela reste un moment de sport, et de vie, absolument unique. C’était la première fois de ma vie que je pleurais de joie. Maintenant, si les vrais fans d’athlétisme ne retiennent que cela de moi, c’est vrai que je trouve cela réducteur car j’ai fait d’autres belles choses ensuite. Même si niveau émotion, rien n’égalera sans doute ce titre en relais. Il restera gravé (…) lire la suite sur lefigaro.fr

Laissez un commentaire

Rechercher

Parole de sportif

" Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre."
Pierre de Coubertin .


Côte d’Ivoire LIGUE 1 (2018 – 2019)



  • # Équipe J DIFF PTS
    1 SOA 10 +9 24
    2 RACING 10 +8 21
    3 SAN PEDRO 14 +5 18
    4 GAGNOA 13 +2 16
    5 BOUAKE 14 +1 15
    6 TANDA 13 +1 14
    7 AFAD 13 +1 13
    8 ASEC 13 -3 13
    9 BASSAM 13 -3 13
    10 SASSANDRA 14 +1 11
    11 ASI 13 -1 11
    12 MOOSSOU 13 -5 7
    13 AFRICA 13 -9 7
    14 WAC 13 -7 4

    Ligue 1 : 10e journée



  • AFAD 1-0 ASI
    MOOSSOU 3-0 SOA
    AFRICA 1-3 ASEC
    SASSANDRA 1-2 RACING
    BASSAM 2-1 BOUAKE
    TANDA 1-1 GAGNOA
    WAC 0-0 SAN PEDRO

    Ligue1 : 11e journée



  •   -  
    -
    -
    -
    -
    -
    -

Newsletter

FreeCurrencyRates.com

Retrouvez-nous sur facebook