AMI-SPORTIF

Taekwondo : Toujours numéro un mondial, Cheick Cissé livre ses secrets (interview exclusive)

 News

Taekwondo : Toujours numéro un mondial, Cheick Cissé livre ses secrets (interview exclusive)

Taekwondo : Toujours numéro un mondial, Cheick Cissé livre ses secrets (interview exclusive)
janvier 16
13:01 2018

Devenu numéro un mondial à la faveur de son sacre olympique en 2016, Cheick Cissé a su maintenir son rang contre vents et marées. Dans une interview exclusive accordée à ami-sportif.ci, ‘‘l’Homme de Rio’’ livre les secrets de sa réussite, dévoile ses ambitions et dresse le bilan de son année 2017.

– Comment vas-tu Cheick Cissé ?

Je vais très bien. Je suis dans la continuité du boulot qu’on a entamé, avec mes encadreurs et coéquipiers, c’est-à-dire, faire résonner l’hymne national ivoirien le plus souvent possible dans le monde entier.

– Justement, tu viens de remporter le grand prix d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, ton pays. Quelles en sont tes impressions ?

Ma dernière compétition dans mon pays date de 2013 (CDM par équipes, ndlr) et il y a eu plusieurs compétitions hors du pays, notamment les Jeux Olympiques (J.O) 2016 . La population nous voit généralement à la télé et sur les réseaux sociaux. Il fallait donc d’abord montrer à la jeunesse ivoirienne ce qu’est réellement le taekwondo. Ensuite, il fallait prouver qu’après notre départ de la Côte d’Ivoire, nous continuons de travailler dur et de faire de très bons résultats.

– Alors, que doit-on retenir de la saison 2017 de Cheick Cissé ?

Il faut retenir qu’en 2017, Cheick Cissé a été le roi de la catégorie des -80 kg. J’ai gagné trois Grand Prix consécutif (Le Grand Prix de Rabat au Maroc, le Grand Prix de Londres en Angleterre et le Grand Prix Final à abidjan en Côte d’Ivoire, NDLR ). C’est du jamais vu pour cette catégorie si difficile chez les hommes. Et plus d’un an après les J.O 2016, Cissé reste toujours numéro un mondial. Cela signifie qu’il y a du boulot qui a été fait et qui continue d’être fait.

– Tu avais posé tes valises en Allemagne, et maintenant tu retrouve en Espagne, qu’est ce qui a causé ce changement ?

A vrai dire, aucun. Nous avons eu l’occasion d’être en Allemagne pour un moment, et nous somme aussi allé en Espagne pour un moment. Et après analyse des deux centres que nous avons visité, nous avons choisi ce qui nous correspondait le mieux. Nous nous sommes appuyés sur plusieurs critères, la langue, la formation etc… Voilà pourquoi nous sommes maintenant en Espagne.

– Tu es à la fois sportif de haut niveau et ambassadeur Qnet. Comment arrives-tu à concilier ces deux vies ?

Pas grand problème. Je suis à plein temps dans mon sport, et toutes mes activités extra sportives sont conciliées en fonction de mon programme sportif. En dehors de cela, je profite pour dire un grand Merci au Président de la République, Alassane Ouattara, et à la Première Dame, Dominique, qui, après les J.O 2016, nous on fait confiance encore une fois en nous aidant à poursuivre notre carrière le plus professionnellement possible. Merci également au peuple ivoirien qui nous soutien massivement. Le sport de haut niveau a des hauts et des bas. Mais notre seul but est de faire entendre parler de la Côte d’Ivoire dans le monde entier.

 

Interview réalisée par Marie Ségolène

Laissez un commentaire

Rechercher

Parole de sportif

" Que vous soyez musulman, chrétien ou juif n'a pas d'importance. Si vous croyez en Dieu, vous devriez penser que chaque être humain fait partie d'une seule et même famille ."
Mohamed Ali .


Côte d’Ivoire LIGUE 1 (2018 – 2019)



  • # Équipe J DIFF PTS
    1 ASEC 13 +21 34
    2 BOUAKE 14 +4 24
    3 GAGNOA 14 +9 22
    4 AFAD 13 +2 22
    5 BASSAM 14 -2 20
    6 WAC 13 +4 19
    7 SAN PEDRO 13 +1 19
    8 AFRICA 13 +4 18
    9 MOOSSOU 13 -2 16
    10 ASI 14 -4 16
    11 STADE 13 -6 15
    12 SEWE 13 -6 10
    13 TANDA 13 -8 7
    14 SOA 13 -15 6

    Ligue1 : 2e journée



  • BOUAKE 1-0 STADE
    SEWE 0-1 BASSAM
    ASI 0-0 GAGNOA
    AFRICA - SAN PEDRO
    MOOSSOU - WAC
    TANDA - SOA
    ASEC - AFAD

    Ligue1 : 3e journée



  •   -  
    -
    -
    -
    -
    -
    -

Newsletter

FreeCurrencyRates.com

Retrouvez-nous sur facebook