AMI-SPORTIF

Taekwondo : Pour la Côte d’Ivoire, 2017 commence déjà bien

 News

Taekwondo : Pour la Côte d’Ivoire, 2017 commence déjà bien

Taekwondo : Pour la Côte d’Ivoire, 2017 commence déjà bien
février 20
01:29 2017

La Côte d’Ivoire version taekwondo a encore sorti le grand jeu durant l’Open de Luxor en Egypte qui s’est déroulé le week-end du 17 au 19 février dernier. Composée de 14 athlètes (6 hommes et 8 dames), l’équipe nationale a réalisé une moisson équitable en remportant deux médailles de chaque métal (2 or, 2 argent, 2 bronze) soit près de la moitié. Une preuve de plus que taekwondo est l’un des sports qui rapportent régulièrement des médailles internationales à la Côte d’Ivoire.

Seydou Gbané (-87 kg) de retour d’une longue période de blessure et Mamina Koné (-73 kg) qui a participé aux J.O 2016, sont montés sur la plus haute marche du podium tandis que Anicet Kassi, touché à une cheville durant sa demi-finale et Banassa Diomandé (-57 kg) n’ont pu faire mieux que l’Argent. Quant aux médailles de Bronze, elles sont revenues à Bouma Coulibaly (-46 kg) et Charlène Dupond.

Pour couronner le tout, cette équipe de Côte d’Ivoire encadrée par Mezi Georges, Essapa Jérôme, Cherif Adama et Tadjou Attada a terminé deuxième de la compétition sur 26 nations engagées et Seydou Gbané s’est vu attribué le prix du Meilleur combattant. Quant au reste des participants, ils n’ont pas démérité. Un parcours jugé satisfaisant pour le Comité Directeur de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD).

« Chers athlètes et encadreurs, continuons sur cette lancée et le Taekwondo ivoirien pourra être de nouveau sur le podium olympique à Tokyo au Japon dans quatre (4) ans. Comme pour dire, Tokyo, c’est maintenant…Alors, allons-y « , a-t-elle émis à travers un communiqué.

La saison 2017 débute déjà bien pour le taekwondo qui pourrait encore offrir de nombreux autres titres à notre pays. Il y a quelques semaines, l’entraineur national Me Attada Tadjou a assisté à des stages internationaux en vue d’un partage d’expériences. Certains estiment que cela pourrait apporter du profit à ses poulains notamment le champion olympique Cheick Cissé et la médaillée de Bronze Ruth Gbagbi très attendus en 2017.

Le Taekwondo ivoirien en branle

Par ailleurs, l’arbitre international Jean-Christophe Ediemou a reçu le grade de première classe des arbitres internationaux de la World Taekwondo Federation (WTF). Fort de son expérience, il rejoint l’ultime échelon, avant le grade S classe, synonyme du couronnement.

Si le taekwondo ivoirien connait autant de succès, de nombreux observateurs pensent que c’est notamment grâce à son premier responsable Bamba Cheick Daniel qui, en place depuis 2009, a su abattre un travail colossal au vu de sa connaissance parfaite de l’art martial coréen. Désigné à maintes reprises meilleur dirigeant sportif de Côte d’Ivoire, il a été prié de se représenter cette année pour un mandat de plus.

Avec celui qui est présenté comme l’homme de la situation, la Côte d’Ivoire est donc bien partie pour relever de nouveaux défis. Quitte à nos athlètes de redoubler d’efforts pour décrocher encore plus de lauriers.

 

ami-sportif.ci

Laissez un commentaire

Rechercher

Parole d’un sportif

" Le succès ne s'imite pas, il se crée."
Luis Fernandez.


Côte d’Ivoire LIGUE 1 (2018 – 2019)



  • # Équipe J DIFF PTS
    1 SOA 17 +12 38
    2 SAN PEDRO 17 +8 30
    3 RACING 17 +9 29
    4 BOUAKE 17 +4 28
    5 AFAD 17 +1 25
    6 ASEC 16 +4 24
    7 GAGNOA 17 -1 23
    8 AFRICA 17 -5 23
    9 TANDA 17 -2 21
    10 BASSAM 17 -3 21
    11 ASI 17 -3 19
    12 LYS 17 -2 18
    13 WAC 16 -3 13
    14 MOOSSOU 17 -19 8

    Ligue 1 : 17e journée



  • ASEC 0-0 GAGNOA
    WAC 0-0 BASSAM
    ASI 0-0 SOA
    BOUAKE 1-1 RACING
    MOOSSOU 0-1 AFAD
    SAN PEDRO 1-0 LYS
    TANDA 0-1 AFRICA

    Ligue1 : 18e journée



  •   -  
    -
    -
    -
    -
    -
    -

Newsletter

FreeCurrencyRates.com

Retrouvez-nous sur facebook