AMI-SPORTIF

Football – CAN 2019 / Notre antisèche (Civ – Maroc) : Beaucoup de leçons à tirer de cette défaite !

 News

Football – CAN 2019 / Notre antisèche (Civ – Maroc) : Beaucoup de leçons à tirer de cette défaite !

Football – CAN 2019 / Notre antisèche (Civ – Maroc) : Beaucoup de leçons à tirer de cette défaite !
juin 28
20:06 2019

La Côte d’Ivoire est tombée sur une équipe du Maroc (1-0) qui n’avait pourtant rien extraordinaire. Les Eléphants ne peuvent s’en prendre qu’à eux même, coupables de nombreux déchets techniques et d’une faible organisation offensive.

Ce Maroc – Côte d’Ivoire était véritablement l’occasion de confirmer la belle victoire obtenue face à l’Afrique du Sud (1-0). Mais la sélection ivoirienne, tombée sur une équipe maghrébine beaucoup mieux organisée, a démontré ses limites.

Le jeu et les joueurs

Si les Eléphants ont manqué de peu d’ouvrir le score dès les premières secondes de jeu (un tête de Jonathan Kodjia à la 32e seconde déviée du but par le défenseur marocain Ghanem Saiss), ils ont très vite épris de timidité.

Apeurés, incapables d’imposer leur rythme, inéficaces dans la construction, lents dans la transmission et dénudés d’agressivité, les hommes de Kamara Ibrahim ont laissé beaucoup trop d’espace aux Lions de l’Atlas qui ont su mettre en exergue tout leur potentiel offensif, en témoigne notamment le superbe slalom de Noureddine Amrabat qui a entrainé le but marocain inscrit par Youssef En-Nesry, 23e minute).

Les milieux de terrain ivoiriens Franck Kessié et Seri Jean-Michäel ont surtout échoué dans le rôle offensif qui leur avait été attribué, empêchant le trio d’attaque (Pépé-Gradel-Kodjia) de recevoir les ballons.

 

Les carences du coach Kamara

Ce match a également démontré les lacunes de Kamara Ibrahim. Paniqué après le but marocain, il n’a pas su apporter la solution pour permettre à ses poulains de revenir dans le match. En seconde période, il a lancé Bony Wilfried dans la précipitation, en remplacement de Seri, en improvisant Maxwell Cornet, lui aussi entré à la place de Max-Alain Gradel. Une tactique de jeu infructieuse qui n’a eu aucun effet sur le rendement offensif de son équipe.

La réalité est évidente : ses choix tactiques, surtout en milieu de terrain, ont fini par révéler au grand jour l’incapacité de son équipe à briller face à une équipe bien regroupée. Kamara Ibrahim a par ailleurs biaisé la préparation mentale de ses joueurs, estimant en conférence de presse que « la priorité n’était pas de battre le Maroc, mais de sortir de la phase de groupes ».

Quelles solutions ?

Une telle déclaration a pu certainement retenir l’envie de son équipe, qui devait absolument prendre une revanche sur le Maroc qui, a-t-on besoin encore de le rappeler, l’avait battue à deux reprises, en phase de groupe de la CAN 2017 et en match de qualifications pour le mondial 2018. D’ailleurs sans la vigilence d’Ismael Traoré en défense et des parades exceptionnelles de Sylvain Gbohouo, le score aurait pu être alourdi.

Tombés devant les Lions de l’Atlas, Les Eléphants doivent désormais prendre impérativement les trois points face à la Namibie. En manque de meneur de jeu dans son milieu de terrain, Kamara Ibrahim devrait s’adapter et privilégier un système autour de ses nombreux avants-centre qui envahissent inutilement le banc de touche. Wilfried Zaha, Roger Assalé, Maxwell Cornet… Une formation en 3-5-2 par exemple devrait permettre à la « Selefanto » de se montrer plus agressive, tout en laissant le trio « Serey Dié-Seri-Kessié » d’assurer la récupération et de créer le surnombre.

Autant de leçons à tirer de cette défaite, avant d’aborder la suite de la compétition, d’autant que rien n’est encore perdu d’avance pour la troupe orange blanche et verte.

 

Kouakou Edouard

ami-sportif.ci

Laissez un commentaire

Rechercher

Parole d’un sportif

" Le succès ne s'imite pas, il se crée."
Luis Fernandez.


Côte d’Ivoire LIGUE 1 (2018 – 2019)



  • # Équipe J DIFF PTS
    1 SOA 17 +12 38
    2 SAN PEDRO 17 +8 30
    3 RACING 17 +9 29
    4 BOUAKE 17 +4 28
    5 AFAD 17 +1 25
    6 ASEC 16 +4 24
    7 GAGNOA 17 -1 23
    8 AFRICA 17 -5 23
    9 TANDA 17 -2 21
    10 BASSAM 17 -3 21
    11 ASI 17 -3 19
    12 LYS 17 -2 18
    13 WAC 16 -3 13
    14 MOOSSOU 17 -19 8

    Ligue 1 : 17e journée



  • ASEC 0-0 GAGNOA
    WAC 0-0 BASSAM
    ASI 0-0 SOA
    BOUAKE 1-1 RACING
    MOOSSOU 0-1 AFAD
    SAN PEDRO 1-0 LYS
    TANDA 0-1 AFRICA

    Ligue1 : 18e journée



  •   -  
    -
    -
    -
    -
    -
    -

Newsletter

FreeCurrencyRates.com

Retrouvez-nous sur facebook