AMI-SPORTIF

El. CAN 2019/ Notre antisèche : Les Eléphants ont encore du boulot !

 News

El. CAN 2019/ Notre antisèche : Les Eléphants ont encore du boulot !

El. CAN 2019/ Notre antisèche : Les Eléphants ont encore du boulot !
juin 10
22:51 2017

L’équipe de Côte d’Ivoire a beaucoup de leçons à tirer de sa défaite ce samedi face à la Guinée (2-3). Le deuxième revers consécutif avec la claque subie contre les Pays-Bas la semaine dernière (5-0). Entre un manque d’agressivité offensive et une absence de cohésion dans les mouvements, il y a encore de l’effort à fournir. L’antisèche.

Deux matches, deux défaites, 8 buts encaissés contre seulement deux marqués. La Côte d’Ivoire est au bord la la crise. Ce samedi pour son entrée en lice en Éliminatoires de la CAN 2019, la sélection nationale a concédé une défaite à domicile (2-3) contre la Guinée.

Le jeu et les joueurs !

Très affaiblis, les Eléphants ont été quasiment dominés tout le long de la rencontre par des Guinées beaucoup plus entreprenants. La Côte d’Ivoire peut s’en vouloir d’avoir manqué d’agressivité offensive, qui a automatiquement engendré un lot de confiance dans la défense adverse.

Maxwell Cornet, l’un des seuls Ivoiriens à avoir tiré son épingle du jeu a parfois créé le danger chez les Guinéens. En témoigne notamment son implication sur le second but de Doumbia Seydou. Doumbia justement auteur d’un doublé, a effectué un retour tonitruant en sélection. Pas grand chose à lui reprocher si ce n’est un coup de coude donné volontairement à un défenseur du Silly national juste avant la mi-temps.

Comme lors de la CAN 2017, la sélection ivoirienne a encore démontré de multiples lacunes. Le milieu de terrain a d’abord peiné à distribué correctement le ballon. Les occasions de buts ont été moins bien en vue dans ce match et les actions collectives ont manqué de cohésion. Il y a également eu trop de précipitations dans le camp ivoirien, tout le contraire de la Guinée qu livrait un football beaucoup plus posé.

La défense elle, de moins en moins rassurante, est coupable d’un manque de rigueur défensive. Sur le second but guinéen par exemple, la défense hésite à faire le pressing sur le porteur du ballon. François Kamano en a profité pour ajuster tranquillement Gbohouo Sylvain. Sur la troisième réalisation de la Guinée signée Naby Keita, la défense était cette fois distraite.

Cette nouvelle défaite est cruelle pour Wilmots. Pour son deuxième match sur le banc des Éléphants, il s’incline une nouvelle fois comme face aux Pays-Bas dimanche dernier. L’équipe de Côte d’Ivoire possède de nombreux joueurs talentueux. Reste à exploiter chaque individualité et former une équipe solidaire et tactique comme celle qui a remporté la CAN 2015. En bref, il y a encore du boulot.

 

Alex Payne

Laissez un commentaire

Rechercher

Parole d’un sportif

" Le succès ne s'imite pas, il se crée."
Luis Fernandez.


Côte d’Ivoire LIGUE 1 (2018 – 2019)



  • # Équipe J DIFF PTS
    1 SOA 17 +12 38
    2 SAN PEDRO 17 +8 30
    3 RACING 17 +9 29
    4 BOUAKE 17 +4 28
    5 AFAD 17 +1 25
    6 ASEC 16 +4 24
    7 GAGNOA 17 -1 23
    8 AFRICA 17 -5 23
    9 TANDA 17 -2 21
    10 BASSAM 17 -3 21
    11 ASI 17 -3 19
    12 LYS 17 -2 18
    13 WAC 16 -3 13
    14 MOOSSOU 17 -19 8

    Ligue 1 : 17e journée



  • ASEC 0-0 GAGNOA
    WAC 0-0 BASSAM
    ASI 0-0 SOA
    BOUAKE 1-1 RACING
    MOOSSOU 0-1 AFAD
    SAN PEDRO 1-0 LYS
    TANDA 0-1 AFRICA

    Ligue1 : 18e journée



  •   -  
    -
    -
    -
    -
    -
    -

Newsletter

FreeCurrencyRates.com

Retrouvez-nous sur facebook