AMI-SPORTIF

Didier Drogba : Son héritage en voie de disparition !

 News

Didier Drogba : Son héritage en voie de disparition !

Didier Drogba : Son héritage en voie de disparition !
décembre 26
08:30 2016

Depuis son retrait de la scène européenne et de la sélection ivoirienne, Didier Drogba a laissé un vide qu’aucun attaquant ivoirien ne réussit pour l’instant à combler.

Révélé à l’Olympique de Marseille lors de la saison 2003-2004 où il a inscrit 37 buts toutes compétitions confondues, ‘‘Tito’’ tape dans l’œil du Chelsea de José Mourinho. Le club londonien qui vise les sommets après son rachat par le Russe Roman Abrahamovic n’hésite pas à débourser la somme de 37 millions d’euros (plus de 25 milliards de FCFA) pour s’offrir les services de l’icône nationale.

Drogba en 2004 sous les couleurs de Chelsea

Malgré des débuts difficiles chez les ‘‘Blues’’, Drogba finit par s’imposer. Joueur influent du simple fait qu’il dégage une impressionnante aura, l’ancien capitaine des Eléphants affole les plus grands stades d’Angleterre et ceux d’Europe. En Premier League comme en Ligue des champions, l’Ivoirien donne de voir du spectacle et du beau jeu pour le grand bonheur de ses nombreux fans.

Doté d’une très bonne frappe qui lui permet de marquer en dehors des seize mètres, il possède également une très grande puissance qui lui vaut une forte capacité lorsqu’il est dos au but. Très bon bal au pied malgré sa grande taille, Drogba qui dispose aussi d’une technique qui lui permet de sortir des situations difficiles, a marqué son époque.

Drogba, un joueur de classe mondiale !

Buteur hors pair, il n’a jamais inscrit moins de 15 buts sur une saison durant son premier passage à Chelsea de 2004 à 2012. Meilleur canonnier de la Premier League en 2007 (20 buts en 36 matches) et 2010 (29 buts en 32 matches), Drogba porte son plus faible total à 17 buts (en 49 matches) marqués durant la saison 2010-2011. Mais cette année-là, le joueur a délivré 15 passes décisives réalisant son meilleur rendement dans cet exercice.

Par ailleurs, Drogba a fait de Chelsea, jusque-là peu connu, le club préféré de la majorité des supporteurs de Côte d’Ivoire. Durant les matches de C1 en semaine ou les rencontres de Premier League les weekends, le club londonien était le centre de toutes les attentions.

Après une finale de Ligue des champions perdue en 2008 face à Manchester United, Drogba et les siens se retrouvent à ce stade de la compétition 4 ans plus tard devant le Bayern Munich. Chelsea concède l’ouverture du score à la 83è minute sur un but de Thomas Muller, mais dans la foulée, l’Ivoirien sur un corner adresse un puissant tir de la tête hors de portée pour Manuel Neuer. Egalisation. Les prolongations ne donnant rien, les deux équipes ont donc recours tirs-au-but. Durant l’épreuve fatidique, Drogba convertit sa frappe et offre la Coupe aux grandes oreilles à son ‘‘club de cœur’’, pour la première fois de son histoire.

Drogba portant le maillot de la sélection ivoirienne.

En équipe de Côte d’Ivoire, Didier n’est pas non plus passé inaperçu. Sélectionné pour la première fois en 2002, il inscrit son premier but le 11 février 2003 dans un match amical face au Cameroun. Rapidement, Drogba se fait un nom. Il devient le chouchou du public. C’est lui le grandissime buteur que la Côte d’Ivoire attendait depuis les Laurent Pokou, Mangué Cissé, Eustache Manglé ou encore Ben Badi. Formant un excellent duo avec Aruna Dindané, ‘‘D11’’ a semé des grains de joie chez les Ivoiriens qui venaient de sortir d’une crise politico-militaire. Mieux, l’homme tel un miracle venu tout droit des firmaments a fait revenir les populations vers les stades depuis la décadence du football local ivoirien due à un spectacle insipide.

La légende ivoirienne

Avec Drogba dans ses rangs, la Côte d’Ivoire se qualifie pour la phase finale de la Coupe du Monde en 2006. Il devient ainsi le premier buteur ivoirien de l’histoire de cette compétition, après son but face à l’Argentine (défaite 2-1). Le natif d’Abidjan totalise à ce jour 66 buts (dont 15 doublés et un triplé) en 106 sélections, faisant de lui le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de Côte d’Ivoire.

Drogba lors de son départ de Montréal.

Aujourd’hui âgé de 38 ans, Tebily se rapproche de la retraite. Jusque-là, aucun attaquant ivoirien n’arrive à réellement séduire à la face du monde aussi bien que lui. Si ce n’est la CAN 2015 remportée en Guinée-équatoriale, les cadres actuels de la sélection ivoirienne peinent à briller de mille feux aux yeux du monde.

Wilfried Bony qui enchainait de bonnes statistiques lorsqu’il évoluait au sein du modeste club de Swansea connait en ce moment des difficultés à Stoke City. Max-Alain Gradel lui miné par les blessures est englouti à Southampton. Gervinho a quitté l’Europe pour la Chine et le Shenua Shengai, et Doumbia Seydou tente de retrouver son niveau. Salomon Kalou pour sa part, donne de voir un rendement plutôt pas mal au Hertha Berlin. Quant à Jonathan Kodjia (27 ans) qui a fait ses débuts en sélection en mai 2016, marquant 3 buts en six rencontres, les choses se déroulent assez bien pour lui dans son club d’Aston Vila en deuxième division anglaise. Il y compte présentement 10 réalisations en 21 apparitions.

Didier Drogba est pour la Côte d’Ivoire ce que Zinedine Zidane est pour la France. Il est pour le peuple ivoirien ce que Pelé est pour la population brésilienne. Autrement dit, sa popularité et son influence dépassent les bornes. Au delà de l’aspect sportif, l’ex-guingampais a porté très haut le drapeau de la Côte d’Ivoire. C’est un joueur extraordinaire. Un Seigneur. Et il est quasi-impossible de le faire oublier.

Pour l’instant, les Ivoiriens peuvent se contenter des jeunes talents notamment Kisito Yessoh, Nicolas Pepe ou encore Wilfried Zaha à qui l’on prédit un bel avenir.

 

Edito par Alex Payne

Laissez un commentaire

Rechercher

Parole d’un sportif

" Le succès ne s'imite pas, il se crée."
Luis Fernandez.


Côte d’Ivoire LIGUE 1 (2018 – 2019)



  • # Équipe J DIFF PTS
    1 SOA 17 +12 38
    2 SAN PEDRO 17 +8 30
    3 RACING 17 +9 29
    4 BOUAKE 17 +4 28
    5 AFAD 17 +1 25
    6 ASEC 16 +4 24
    7 GAGNOA 17 -1 23
    8 AFRICA 17 -5 23
    9 TANDA 17 -2 21
    10 BASSAM 17 -3 21
    11 ASI 17 -3 19
    12 LYS 17 -2 18
    13 WAC 16 -3 13
    14 MOOSSOU 17 -19 8

    Ligue 1 : 17e journée



  • ASEC 0-0 GAGNOA
    WAC 0-0 BASSAM
    ASI 0-0 SOA
    BOUAKE 1-1 RACING
    MOOSSOU 0-1 AFAD
    SAN PEDRO 1-0 LYS
    TANDA 0-1 AFRICA

    Ligue1 : 18e journée



  •   -  
    -
    -
    -
    -
    -
    -

Newsletter

FreeCurrencyRates.com

Retrouvez-nous sur facebook