AMI-SPORTIF

CAN 2017 : Ondoa, Kaboré, Sallah… Notre équipe-type !

 News

CAN 2017 : Ondoa, Kaboré, Sallah… Notre équipe-type !

CAN 2017 : Ondoa, Kaboré, Sallah… Notre équipe-type !
février 06
13:55 2017

CAN 2017 – A l’instar de la CAF, comme à l’accoutumée, la rédaction d’ami-sportif dévoile son équipe-type de la compétition, avec trois champions d’Afrique. Trois autres égyptiens et burkinabés ainsi qu’un joueur congolais et un autre Ghanéen complètent notre sélection.

Fabrice Ondoa (Cameroun)

Après maintes réflexions, nous l’avons finalement choisi aux détriments de l’Egyptien Essam-El-Hadary qui a été désigné meilleur gardien de la compétition par la CAF. Etincelant comme face au Sénégal et au Ghana, Ondoa a su rassurer ses défenseurs. Passé par le FC Barcelone, ce jeune gardien est en phase de rejoindre la lignée des grands portiers de l’histoire du Cameroun notamment José-Antoine Bell et Jacques Songo’o. Doté d’un bon réflexe et d’un excellent sens de l’anticipation, il a endossé avec brio son rôle de dernier rempart aidant la Cameroun à remporter le titre.

Steeve Yago (Burkina)

Steeve Yago a réalisé une bonne Coupe d’Afrique. Rapide, agile et endurant, ce latéral très combattif a démontré sa capacité à participer à l’animation offensive de son équipe avec ses passes et centres très précis. A seulement 25 ans, Yago se positionne déjà comme l’un des joueurs les plus prometteurs à son poste.

Bakari Koné (Burkina)

Maitre à jouer de la défense burkinabé, l’expérimenté Bakari Koné a réussi à répandre un sentiment d’intense sérénité dans le camp des siens grâce à sa présence sur tous les fronts. Vice-champion en 2013, il a joué un rôle important dans les vestiaires burkinabés en galvanisant ses jeunes homologues dont Issoufou Dayo (25 ans) et Steeve Yago (24 ans) auteurs de belles performances.

Michael NGadeu-NGadjui (Cameroun)

Défenseur intraitable et porté vers l’avant, il est le meilleur buteur camerounais de la compétition (2 buts). A 26 ans, il s’est érigé en véritable pilier de la défense camerounaise qui a fait preuve de solidité et d’endurance tout au long du tournoi.

Ahmed Fathi (Egypte)

Milieu défensif de métier, Ahmed Fathi a occupé les deux couloirs durant la compétition. Et il a bien tenu ce rôle. Solide et muni d’une bonne vision de jeu, ce joueur qui avait la particularité, avec El-Hadary, d’avoir été présent lors des sacres égyptiens en 2006, 2008 et 2010 a parfois apporté un grand coup de main à l’organisation offensive de son équipe.

Junior Kabananga (RDC)

Meilleur buteur de la CAN 2017 avec 3 réalisations, Kabanaga a été l’une des plus grosses sensations du tournoi. Sélectionné à la dernière minute par Florent Ibengue, l’ailier de 24 ans a fait parler sa vitesse et sa technicité donnant du tournis aux défenseurs adverses comme face à la Côte d’Ivoire. Encore en phase de progression, Kabanaga se révèle ainsi comme l’un des jeunes joueurs les plus en forme du moment.

Mohamed Elneny (Egypte)

Elnany disputait sa première compétition internationale. Le joueur d’Arsenal déjà sous les feux de la rampe sur le vieux continent a fait bonne impression bien que n’ayant pas disputé l’intégralité des matches de l’Egypte. Il a principalement animé le milieu de terrain en initiant de superbes actions collectives qui ont fait parfois mouche.

Charle Kaboré (Burkina)

Lui aussi présent en 2013, Charle Kaboré a constitué un atout majeur dans le milieu de terrain de son équipe. Grâce à son expérience, il a marqué le milieu burkinabé en étant parfait dans la récuperation et la relance du ballon.

Christian Bassogog (Cameroun)

Elu meilleur joueur de la CAN 2017 par la CAF, Christian Bassogog mérite bien cette distinction. A 21 ans, cet ailier prometteur s’est distingué par un jeu aussi bien alléchant que percutant. Vif, le joueur d’Aalborg (Danemark) a très souvent apporté le danger dans le camp adverse.

Mohamed Sallah (Egypte)

Fin tacticien et buteur invétéré, Mohamed Sallah a séduit plus d’un durant cette CAN. Auteur de plusieurs gestes techniques impressionnants comme lors de la finale contre le Cameroun, l’attaquant de l’AS Rome s’est révélé efficace dans le dispositif offensif de son équipe avec ses deux buts inscrits. Sallah a également joué le rôle de sentinelle où il a su faire diversion permettant à l’Egypte de trouver la faille comme face au Maroc. La preuve, il est impliqué dans 4 des 5 derniers buts de l’Égypte.

Aristide Bancé (Burkina)

Premier joueur à avoir fait céder El-Hadary dans cette compétition, Aristide Bancé a été l’un des hommes forts de cette solide équipe du Burkina. Le joueur de l’Asec Mimosas qui a inscrit deux buts très importants dans cette CAN s’est distingué par sa fougue et sa combattivité. Il mérite sa place dans cette sélection.

Notre équipe-type en bref

Gardien : Fabrice Ondoa (Cameroun)

Défenseurs : Steeve Yago (Burkina) – Bakari Koné (Burkina) – Michael NGadeu-NGadjui (Cameroun) – Ahmed Fathi (Egypte)

Milieux de terrains : Charle Kaboré (Burkina) – Mohamed Elnany (Egypte) – Junior Kabananga (RDC)

Attaquants : Christian Bassogog (Cameroun) – Mohamed Sallah (Egypte) – Aristide Bancé (Burkina)

 

ami-sportif.ci

Laissez un commentaire

Rechercher

Parole d’un sportif

" Le succès ne s'imite pas, il se crée."
Luis Fernandez.


Côte d’Ivoire LIGUE 1 (2018 – 2019)



  • # Équipe J DIFF PTS
    1 SOA 17 +12 38
    2 SAN PEDRO 17 +8 30
    3 RACING 17 +9 29
    4 BOUAKE 17 +4 28
    5 AFAD 17 +1 25
    6 ASEC 16 +4 24
    7 GAGNOA 17 -1 23
    8 AFRICA 17 -5 23
    9 TANDA 17 -2 21
    10 BASSAM 17 -3 21
    11 ASI 17 -3 19
    12 LYS 17 -2 18
    13 WAC 16 -3 13
    14 MOOSSOU 17 -19 8

    Ligue 1 : 17e journée



  • ASEC 0-0 GAGNOA
    WAC 0-0 BASSAM
    ASI 0-0 SOA
    BOUAKE 1-1 RACING
    MOOSSOU 0-1 AFAD
    SAN PEDRO 1-0 LYS
    TANDA 0-1 AFRICA

    Ligue1 : 18e journée



  •   -  
    -
    -
    -
    -
    -
    -

Newsletter

FreeCurrencyRates.com

Retrouvez-nous sur facebook